Top 3 des erreurs qui feront que votre marketplace ne fonctionnera pas !

  • Publié le 9 juin 2021

La marketplace est un endroit formidable pour tout entrepreneur souhaitant profiter d’un canal de vente additionnel pour vendre ses produits ou ses services. Néanmoins, le développement de la plateforme peut s’avérer long et coûteux si l’on s’attarde sur des éléments parfois secondaires.

Voici un petit florilège de 3 erreurs fréquemment commises lorsque l’on souhaite développer sa marketplace.

Vous capitalisez trop tôt sur la technique

Une des erreurs que beaucoup de personnes font lors de leur premier projet digital, c’est de tout capitaliser sur la technique.  En bref, on a tendance à se focus sur le développement des fonctionnalités (mettre un bouton par-ci, mettre un onglet par-là) sans se poser la question de savoir si ces dernières sont pertinentes pour le lancement de votre marketplace. D’une part, ça va vous prendre plus de temps et surtout, plus d’argent.  

Vous connaissez forcément quelqu’un qui vous a parlé d’une idée digitale avec des fonctionnalités farfelues (par exemple : « on pourrait avoir un calendrier animé en 3D !« ) qui n’apportent rien au besoin utilisateur, dans un premier temps.

Trop capitaliser sur le développement des fonctionnalités de sa marketplace

Souvent, quand on parle avec des créateurs de marketplace, ils ont de bonnes idées qu’il faut garder, mais pour plus tard. Il existe notamment une méthode qui a pour objectif de sortir un produit avec seulement les fonctions les plus attendues pour un public cible et de proposer rapidement un produit afin de contrôler le marché : c’est le MVP (Minimum Viable Product). 

Il faut garder un maximum de budget pour pouvoir créer votre communauté. Effectivement, une fois que votre marketplace est prête, il faut qu’elle soit utilisée. Avec toutes les marketplaces déjà disponibles sur le marché, il faut se différencier et toucher la/les bonne/s cible/s. Par conséquent, il est essentiel de pouvoir créer une stratégie d’acquisition claire et efficace. Ça peut passer par de la publicité payante sur les réseaux sociaux, de la rédaction d’articles de blog, etc.

La prochaine fois que quelqu’un vous parle de calendrier animé, répondez qu’il vaut mieux commencer avec un calendrier simple en gardant son budget pour s’assurer que des utilisateurs exploitent leur plateforme. Puis, dites-lui de financer cette évolution et apporter de la nouveauté à vos utilisateurs dans un second temps.

Si vous souhaitez aller plus loin dans votre processus de développement, tout en gardant en tête la notion d’utilisateurs, vous pouvez proposer de la gamification en demandant à votre communauté de voter et ainsi faire en sorte qu’ils se sentent impliqués dans votre projet. En d’autres termes, démarrez votre produit avec une feature qui répond à un besoin et laissez les utilisateurs prioriser votre roadmap. Vous économiserez du temps et de l’argent.

Trop de détails, tue le détail

Alors oui, vous voulez appliquer votre pâte graphique sur tout le site. Vous commencez à regarder de quelle couleur vous allez mettre votre barre de menu, ou encore vos différents boutons. Mais est-ce que ces détails seront perçus par vos premiers utilisateurs ?

Prenez du recul et mettez-vous dans la peau d’un entrepreneur qui lance sa marketplace, selon-vous, qu’est-ce qui est le plus important :

  1. Que vos utilisateurs trouvent un peintre pour leurs travaux ?
  2. Que vos utilisateurs voient le bouton vert à la place du bleu ?

Si vous avez répondu à la deuxième réponse, arrêtez-tout et allez lire l’article : Design Thinking appliqué au mobile. Votre projet ne réussira pas tant que vous investissez votre budget sur les détails insignifiants.

Si vous avez répondu à la première réponse, vous avez compris l’essentiel d’une marketplace : assurez l’offre et la demande avant tout ! C’est d’ailleurs notre prochain point.

Se lancer sans stratégie d’acquisition

Beaucoup trop de marketplaces échouent car les personnes ne trouvent pas le professionnel adéquat, et par conséquent, quittent définitivement la marketplace. De même que si vos vendeurs s’inscrivent et ne sont jamais contactés, ils déserteront rapidement votre plateforme.

Il est donc important de bien réfléchir à une stratégie d’acquisition, que ce soit pour vos clients ou vos vendeurs.

Aujourd’hui, 95% du web n’est pas visible ! C’est ce qu’on appelle le « deep web« . Il y a donc fort à parier que si vous ne trouvez pas de canaux efficaces pour pousser et promouvoir votre site web à des utilisateurs, ils ne le découvriront jamais  par eux-même.

C’est l’erreur la plus fréquente : penser que vos utilisateurs viendront tout seul sur votre site. Cette étape arrivera une fois que votre plateforme de mise en relation sera populaire et que le bouche à oreille aura fait son effet. Mais en attendant, il va falloir investir du budget média pour communiquer autour de votre marketplace.

Comment assurer la réussite de sa marketplace

Lancer un projet n’est pas très compliqué quand vous avez le bon plan :

  • Ne pas tout mettre dans la technique. Aujourd’hui, une marketplace, en partant d’une feuille blanche, revient généralement à un budget minimal de 80K à 150K€. Pour vous éviter de débourser une somme aussi importante, vous pouvez testez votre proposition de valeur avec des outils “No-Code” et ainsi investir une somme moins importante pour des retours utilisateurs quasi-immédiats.
  • Concentrez-vous sur le besoin de vos utilisateurs et apportez-leur un produit qui y réponde parfaitement, sans fioriture. 
  • Planifiez votre lancement et vos stratégies d’acquisition : consacrez un budget cohérent et faites en sorte que les utilisateurs viennent sur votre site internet à travers une stratégie d’acquisition client et vendeur.

Et sinon, faites appel à Bynd !

Bynd, la plateforme pour créer rapidement votre marketplace de services

Créez et testez rapidement votre marketplace avec Bynd.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *