/
Les licornes françaises sont des marketplaces

Les licornes françaises sont des marketplaces

photo de 5 femmes à La Réunion
En matière économique, les licornes ne sont pas des animaux féeriques : il s’agit d’entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies qui répondent à des critères bien particuliers. En France, ces start-ups (dont la valorisation atteint au moins un milliard de dollars, sans cotation en bourse) ont trouvé de sacrés représentants en la personne de marketplaces. Qu’il s’agisse d’achats B2B ou B2C, ces places marché françaises ne cessent en effet de grandir et d’étendre leur influence sur le monde du commerce (on note, par exemple, une augmentation de 94% des achats B2B en ligne ; sur ces 5 dernières années). Voici la preuve de ce constat, à partir de ce bref tour d’horizon.

L'essor des places de marché

Fleurons de l’économie numérique, les places de marché (appelées “marketplaces“, dans le monde anglophone) sont des espaces de vente numériques qui proposent une mise en relation directe et intuitive entre d’un côté des prestataires de services et de l’autre des particuliers.

Ce dispositif présente de nombreux avantages pour tous les acteurs qui l’utilisent.

Du côté des acheteurs, par exemple, la place de marché donne accès à un choix de produits très important.

Du côté des professionnels, par ailleurs, elle crée un immense marché formé de millions de clients potentiels (dont les achats sont, en outre, adossés à des garanties de paiement).

Cette opportunité, des acteurs français l’ont bien identifiée et ont donc bâti des projets d’entreprenariat en conséquence.

Des success-stories françaises

" "

Parmi les success stories que compte l’Hexagone se trouvent en fait des services que nous utilisons tous quotidiennement ; comme Doctolib (pour la médecine), Blablacar (pour le covoiturage) ou encore Veepee (pour le e-commerce).

Un motif de fierté pour l’économie française qui compte officiellement 25 licornes (dans des secteurs aussi divers que variés), au début de l’année 2022.

Parmi celles-ci, l’on peut notamment citer :

  • Manomano : créée en 2012, cette marketplace – actuellement valorisée à 2,6 milliards de dollars – est spécialisée dans le bricolage ;
  • Ankorstore : valorisée à 2 milliards de dollars, cette entreprise (fondée en 2019) est une sorte de grossiste qui propose des produits provenant de nombreux créateurs ;
  • Blablacar : créée en 2006, cette compagnie spécialisée dans le covoiturage n’est plus à présenter ; elle est actuellement valorisée à 2 milliards de dollars ;
  • Vestiaire Collective : spécialisée dans les produits de luxe de seconde main, ce groupe est actuellement valorisé à un milliard de dollars ;
  • Back Market : spécialiste du reconditionnement de téléphones, cette entreprise créée en 2014 est actuellement valorisée à 5 milliards de dollars ;
  • Doctolib : créée en 2013, cette plateforme médicale dépasse désormais le milliard de dollars de valorisation ;
  • Meero : spécialisée dans la sous-traitance photographique, cette firme créée en 2014 est actuellement valorisée à un milliard de dollars ;
  • Veepee : Anciennement “Vente-Privée.com” l’entreprise – spécialisée dans les ventes évènementielles en ligne – s’est considérablement internationalisée et pèse aujourd’hui un milliard de dollars de valorisation.


Avec Back Market pour fer de lance, la France peut voir grand dans les années à venir (une dizaine de licornes frenchies dépasse, en effet, les 2 milliards de dollars de valorisation).


Prochain objectif en ligne de mire ?

Une première décacorne, très probablement : ou, autrement dit, une licorne valorisée à plus de 10 milliards de dollars.

Autre motif de satisfaction : le temps qui sépare la création d’une entreprise de son entrée dans le gotha des licornes est de moins en moins long.

À l’exception de Veepee (créé en 2001, mais dont la datation en tant que licorne n’ a pas été clairement fixée), la première licorne française a été Blablacar.

Il avait fallu neuf ans à la société créée en 2006 pour atteindre son statut d’entreprise valorisée à au moins 1 milliard d’euros.

A contrario, il n’a fallu que deux petites années et demi à Ankorstore pour décrocher le précieux sésame.

Plus de variété à venir

La typologie des licornes françaises peut sembler relativement variée, mais en réalité elle ne l’est pas tant que ça. Effectivement, même si 14 secteurs sont représentés (sur 25 licornes recensées), seuls quatre d’entre eux sont réellement mis en avant. Dépassant – pour chacun d’entre eux – la valorisation cumulée de 5 milliards de dollars, l’e-commerce (13 milliards pour quatre entreprises), les divertissements (8,01 milliards, pour trois entreprises), la Fintech (8,9 milliards, pour quatre entreprises) et le retail (5,48 milliards, pour deux entreprises) sont en fait les secteurs porteurs des marketplaces françaises.

La famille ne peut que s'agrandir

" "

Les entrepreneurs ambitieux savent donc ce qu’il leur reste à faire pour rencontrer le succès : trouver un marché à fort potentiel et lancer une plate-forme à la qualité irréprochable.

Pour ce faire, Bynd est le partenaire idéal qui aide chaque créateur à se concentrer sur un business model sans faille et des infrastructures solides.

À l’écoute de ses utilisateurs, cette solution française évolue d’ailleurs sans cesse pour proposer les meilleurs services possibles.

L’avantage principal de cette plateforme réside en fait dans la capacité qu’elle offre à quiconque d’établir rapidement sa marketplace, sur son propre marché.

Une place de marché représentant des risques financiers considérables, il est – en fait – particulièrement utile de pouvoir tester son concept à l’épreuve de la réalité commerciale.

En profitant d’une phase de test gratuite étalée sur 30 jours, tout entrepreneur dispose aussi d’une opportunité incroyable pour apprendre au contact des clients et prendre du recul sur sa propre activité (tout en limitant les pertes financières 💸).

Avec la solution Bynd proposée clé en main, chacun peut donc lancer son projet avec sérénité pour – qui sait – rejoindre la grande famille des licornes françaises.

Was this post helpful?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient également vous intéresser

Comment être créatif et différenciant dans ses contenus ?

Comment devez-vous vous différencier de vos concurrents ? De quelle manière vos publicités doivent vous refléter et impacter vos cibles ?
518

Podcast #5 – L’importance de la fidélisation de sa communauté dans une marketplace

Nous avons rencontré Geoffrey Vidal, fondateur de Deemoz. Il nous dit tout sur le la création, le lancement et la gestion d’un projet de marketplace.
208

Créer des personas afin de mieux cerner vos cibles

Afin de mieux cerner la diversité des profils au sein même de vos cibles, il est utile de créer des personas pour votre marketplace.
576

Concevoir et mesurer l’impact de sa vidéo pour sa marketplace

Quels outils utiliser pour concevoir vos vidéos ? Quelles plateformes exploiter pour mesurer leurs impacts ? Découvrez tous nos conseils !
713