Créer une marketplace : tout savoir avant de se lancer

Image : marketplace, tout savoir avant de se lancer

Connaissez-vous l’histoire d’Amazon ? Nous sommes dans les années 1990, et un jeune homme du nom de Jeff Bezos poursuit une ambition un peu folle : celle de créer le plus grand magasin du monde… Sur Internet, qui n’en est alors qu’à ses balbutiements. Seulement voilà : très vite, Monsieur Bezos se rend compte qu’il ne pourra pas faire aboutir son rêve via un banal site e-commerce. Voilà pourquoi il fait une proposition à tous les professionnels et à tous les particuliers qu’il parvient à contacter : « Vendez vos objets par mon intermédiaire ; j’ai créé pour vous une place de marché ».

À l’époque, nombreux sont les sceptiques à lui rire au nez. Mais une vingtaine d’années plus tard, plus personne ne rit : grâce à son projet « un peu fou », Jeff Bezos est devenu l’un des hommes les plus riches du monde, et sa marketplace, Amazon, est unanimement considérée comme l’une des entreprises les plus gigantesques et les plus puissantes de tous les temps.

Pas étonnant, donc, que ce concept de marketplace, dont Amazon est un précurseur, ait inspiré de si nombreuses vocations. Car il est impossible d’ignorer que nous vivons bel et bien à l’époque du boom de la marketplace : de Cdiscount à Booking, de Fnac.com à Veepee, de Oui.sncf à Vinted en passant par eBay ou Airbnb, rares sont les Français à ne pas utiliser ces places de marché en ligne dans leur vie quotidienne.

Création marketplace : les limites des plateformes mainstream

Seulement, voilà : si Amazon revendique aujourd’hui 150 millions d’abonnés à son offre « Prime », pour un chiffre d’affaires global de 96 milliards de dollars au troisième trimestre 2021, tout n’est pas rose pour autant. Prenons l’exemple de la France. Certes, Amazon demeure le cinquième site le plus visité dans l’Hexagone. Mais en 2019, si l’on en croit le site Challenges, il est sorti pour la première fois de la liste des dix entreprises préférées des Français. Les raisons ? Des prix qui changent du jour au lendemain, des retards de livraison, et surtout, des problèmes éthiques. Car plus les Français en savent sur les conditions de travail dans les entrepôts Amazon, ainsi que sur l’impact écologique du géant Américain, moins ils ont envie de lui donner leur argent.

La marketplace de Jeff Bezos est-elle la seule à avoir commencé à montrer ses limites ? Pas vraiment. De nombreux consommateurs jugent par exemple qu’Uber a perdu en qualité depuis son apparition sur le marché français. Et, comme pour Amazon, les différentes manifestations et autres scandales liés aux conditions de travail et aux rémunérations des employés ont nui à l’image de l’entreprise. Des remarques similaires sont faites concernant Airbnb. Ici, ce sont les hôtes qui apparaissent de moins en moins qualifiés, tandis que la transformation des centre-villes en hôtels géants pour riches touristes inquiète jusqu’en plus haut lieu. Mais quelle conclusion tirer de ces tendances ? Sommes-nous en train d’assister au déclin du « modèle marketplace » ?

Création de marketplace de services : ne pas sous-estimer les marchés de niche

Pour répondre de la façon la plus synthétique possible à cette question d’un déclin du modèle marketplace : non, ce modèle n’est pas prêt d’être obsolète. La tendance actuelle est simplement à un retour vers des places de marché plus spécifiques, de taille plus réduite, où les passionnés de tel ou tel produit (vêtements, livres, disques, matériel de maison, objets artistiques…) vont se sentir en compagnie de personnes qui leur ressemblent, en ceci qu’elles partagent leurs goûts et leurs idéaux. Y a-t-il ici une quelconque leçon à tirer ? Les marketplace géantes du style d’Amazon peuvent-elles continuer de grossir indéfiniment, ou vont-elles tôt ou tard finir par se heurter à des murs ?

Quelle que soit la réponse à cette question, la bonne nouvelle est la suivante : oui, il reste de la place sur Internet pour des marketplaces à taille humaine. C’est particulièrement vrai pour ce qu’on appelle les marketplaces de niche. Quand on évoque la marketplace de niche, on fait référence à un genre de site archi spécialisé et hyper qualifié, comme par exemple Vinted. Cette place de marché communautaire, créée en 2008 en Lituanie, connaît un succès fulgurant en France, où résident près de la moitié de ses usagers, soit 12 millions de personnes. En misant sur le boum de l’habillement vintage, dû en partie aux problèmes économiques et écologiques aujourd’hui rencontrés par les moins de 28 ans, la marketplace Vinted s’est transformée en ce que les spécialistes appellent une « licorne ». Autrement dit : une startup dont la valorisation dépasse le milliard de dollars.

Image : Vinted, marketplace de niche
Marketplace de niche : Vinted.

Créer une marketplace performante : c’est maintenant ou jamais !

Vous aussi, lancer votre propre marketplace vous démange ? Vous avez une idée et vous ne savez pas si le moment est venu de vous lancer ? Mettons tout de suite de côté la question de la temporalité : le moment, c’est maintenant ou jamais. N’attendez pas qu’un autre vous vole votre idée ! Par contre, avant d’opter pour la plateforme la plus connue ou la plus tendance, un tour d’horizon des options disponibles peut s’avérer judicieux.

Commençons par le haut du panier et évoquons le site Mirakl.fr. Cette solution logiciel de marketplace, de dropship et de développement d’écosystème a pour elle plusieurs avantages. Elle propose à ses clients de nombreux outils pour créer leur marketplace, avec énormément de personnalisation possible. Le hic, c’est que tout cela a un prix. Et ce n’est pas pour rien que ce dernier n’est pas mis en avant sur la page d’accueil de Mirkal. Car ce service, très onéreux, n’est réservé qu’à ceux qui peuvent déjà se le permettre. Pas idéal, donc, pour le petit entrepreneur qui désire se lancer avec un modeste pécule de départ.

Quelles solutions pour créer une marketplace pas cher ?

Certes, il existe encore d’autres options. Wizaplace et Izeberg, par exemple. Ce sont là des solutions en ligne qui, pour quelques milliers d’euros, vous permettent de créer, ou plutôt de faire créer, la marketplace de vos rêves. Mais en plus d’être elles aussi onéreuses, ces solutions ont un autre problème : celui du temps de réalisation. À l’heure actuelle, quel entrepreneur peut se permettre d’attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant d’obtenir la marketplace qu’il désire ? L’affaire est entendue : de nombreuses études ont prouvé que la barrière d’entrée d’une marketplace est très faible. Autrement dit : n’importe qui peut avoir votre idée. Il faut donc aller vite, et ne surtout pas tergiverser avant de se jeter à l’eau.

Créer une marketplace rapidement avec Bynd

En définitive, comme nous venons de le voir, créer une marketplace performante ou esthétiquement innovante ne sert pas à grand-chose. L’important est de créer une market place rapidement, et surtout, d’être garant de la qualité des vendeurs et de la profusion de la demande. Voilà pourquoi chez Bynd, nous avons souhaité permettre à n’importe quel entrepreneur d’expérimenter son idée en quelques minutes. Notre promesse ? Fournir à minima les mêmes fonctionnalités que les plateformes mainstream les plus connues, et ce, à des prix largement inférieurs.

Image : Créez et testez votre marketplace rapidement et gratuitement avec Bynd
Bynd : créez et testez votre marketplace rapidement et gratuitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *